115. Le chalet rouge du Croset du Buron
Le Croset du Buron
    Rouge parce que le propriétaire ayant refait son toit en tôle profilée de cette couleur, a tenu à accorder celle-ci, devenue traditionnelle sur nos alpages, à celle de ses portes et  volets. Dans la belle lumière d'une mi-journée, le chalet est pour le moins joyeux et plein d'un bel enthousiasme juvénil!
    Le Croset du Buron, c'est après le Grand Essert, là-bas, tout au bout du chemin, en pleine zone pied du Mont-Tendre, au coeur même de ce monde extraordinaire des grands alpages. Pour peu qu'on aime le dépaysement et que cette ambiance est celle que l'on préfère, l'on jouit! C'est nature, c'est beau, c'est riche de découvertes auxquelles toutes s'accordent à nos sentiments. On revit.
    Simple problème avec ces Crosets, il y en a un peu beaucoup et le touriste de passage, de plus sans la carte au 1/25 000 Le Sentier, aura de la peine à s'y reconnaître. Il y a ainsi: Le Croset du Buron - Le Petit Croset - Le Croset du Boucher, les trois distants d'à peu près 1 km. Mais il y a auissi les Grands Crosets dessus et les Grands Crosets dessous, ceux-là à 2 km plus au sud-ouest. Ce qui nous fait en tout cinq Crosets!
    En plus, autrefois, il y avait encore Sous le Croset, dénomination depuis lors disparue et qui devait concerner un chalet se situant au niveau actuel du Chalet du Chef.
    L'histoire de tous ces Crosets mériterait d'être faite d'une manière un peu plus attentive. M. Ernest Dorner s'y est esseyé avec son: Etude sur l'origine du Grand Croset-dessus parue en 1978. On s'y référera, pour le cas bien entendu où l'on puisse mettre la main sur cette publication rarissime.