113. Ils lui apportèrent l'hommage! un conte de Noël de Julie Meylan - paru dans la Gazette de Lausanne du 24 décembre 1933 -
Quand règnaient les anges...
    Chez les hommes la nuit morose était si froide que le givre avait suspendu partout de fines broderies étincelantes. Transis, les deux voyageurs grelottaient. Une porte cochère largement ouverte semblait les inviter. aussi, sans s'annoncer, ils franchirent le seuil. Dans le hall brillamment éclairé, il y avait grand bruit; des couples enlacés tournaient avec frénésie aux sons bruyants d'un orchestre tapageur. Le martèlement rythmé des pieds sur le parquet, le tintement des verres où fusait le champagne, les rires des danseuses,  résonnaient bizarrement dans cette pièce surchauffée où rien ne rappelait l'harmonieuse douceur des horizons célestes.