10. Autour de sa maison.
Une maison... la mienne, la tienne, la sienne.
    Une maison, quand il s'agit de celle de son enfance, c'est tout de même quelque chose. Les souvenirs qu'elle laisse, ils sont innombrables. Ils sont liés aussi aux autres maisons de son quartier. Ou même de son village. Toutes, elles ont leur histoire. Toutes elles ont vécu. Elles ont abrité des femmes et des hommes et des enfants, et du bétail pour quelques-unes, presque toutes, quand l'on avait encore pour base absolue l'élevage et l'agriculture. 
    Les souvenirs, dans le fond, ne sont-ils pas l'essentiel de notre vie. On peut aimer le présent, l'aimer à la folie. On peut regarder l'avenir, ne voir rien que l'avenir. Le présent et l'avenir. Mais voilà, sans que vous ne l'ayez voulu, parfois, les souvenirs, ils se réveillent, ils remontent en vous, ils vous attendrissent. D'aucuns, moins plaisants, plutôt humiliants, vous vous hâtez de les remettre dans le tiroir d'où ils n'auraient jamais du ressortir. 
   Et ces souvenirs, certes, ils interviennent parfois par pur hasard, mais aussi, le plus souvent peut-être, ils vous sont offerts par le biais d'une photo. Sur laquelle vous vous êtes penché avec un peu d'attention. Et ce que vous avez vu sur cette image, là est le côté formidable de cette technique que l'on inventa dans la première moitié du XIXe siècle, c'est tout simplement un pan entier de cette vie que vous avez vécue. En ces lieux. Des années. Une éternité.