107. Gustave Golay.
Pas de portrait pour Gustave Golay, mais par contre un petit chemin qui lui permettra d'aller retrouver un coin de la forêt, là où sont les plus belles framboises...
    Et oui! un coeur simple... dont le souvenir restera à tous ceux qui connaissent, comme Gustave le connaissait, le plaisir d'être assis au milieu d'un beau "nid de myrtilles", et de cueillir, tout en savourant le calme admirable de nos forêts, alors que sur vos têtes, le ciel d'été étend son dais d'azur éclatant.

                                                                                              Pierre Baud