Les archives de la commune du Lieu sont les plus riches en archives de sociétés. Pas loin d'une cinquantaine de celles-ci ont pu voir leurs "papiers" préservés de cette manière. Un petit local est même entièrement dévolu à de telles archives. Tout en souhaitant que l'église ne brûle pas une nouvelle fois, ainsi qu'elle l'avait fait dans l'incendie de 1858. Et pourtant à ce moment-là les archives avaient pu être sauvées. Ce n'est qu'en 1691 que tous les papiers de la commune avaient disparu. Peut-être parmi ceux-ci quelques traces de notre société la plus ancienne, la Confrérie du Lieu.
    Cette profusion d'archives de sociétés devrait permettre ultérieurement à quelque historien de se pencher sur cet aspect formidable de notre vie associative. On l'a déjà dit, trois personnes pratiquent la même activité à la Vallée, ils s'assemblent pour former une société. Il ne peuvent résister au désir de partager avec le plus grand nombre leur passion commune.
    Cela à conduit certes à de belles réussites, des sociétés qui purent marcher pendant des décennies, voire parfois même plus d'un siècle. Mais souvent, certaines sociétés, peut-être peu justifiée par le nombre des adhérents possibles, ont baissé pavillon pour ne plus apparaître que dans nos listages où toujours elles sont chaleureusement accueillies, et quelque fut leur durée. On n'a par ailleurs pas à s'interroger sur la plus ou moins grande importance de nos mouvements. Tous ont droit au chapitre, et surtout de témoigner pour leur avenir, et même s'ils ont disparu, de leur existence passée.