104. Une histoire de vacherin.
Quand horlogerie et vacherin font bon ménage.
    On parlait aussi de vacherin dans les ateliers, alors que les Combiers étaient des mangeurs hors-pair de ce délicieux fromages de nos montagnes.
    Et ce qu'on disait, outre la formidable cassée que l'on avait faite le soir d'avant lors de la prolongation d'une assemblée générale, c'étaient ces bonnes vieilles histoires de la Vallée où le vacherin faisait de temps en temps apparition.
    Ateliers où le vacherin eut donc aussi sa part.
    Ce qui revient à dire que l'horlogerie et le fromage font bon ménage.