104. Un voyage au Mont-Tendre en 1849
Il fait si beau se promener sur des chemins où vos pas ne rencontrent qu'un épais gazon...
   C'est plus d'un siècle après Correvon, et dans un style beaucoup plus moderne, que ce voyageur anonyme, travaillant pour le Magasin pittoresque, livre un nouveau récit sur notre montagne à vaches. Nous sommes en 1859. La plupart des chalets situés dans ses combes ou pas loin de ses sommets, sont les mêmes qu'aujourd'hui. Entendons-nous,  de situation surtout. Car nombre ont été, soit reconstruits après incendie, soit tellement modifiés pour les amener à devenir "modernes", que leur mère ne les reconnaîtrait plus!
    Notre voyageur est de Lausanne. Il fera son trajet pour l'essentiel à pied. Parfois des engins de fortune lui permettront de gagner quelques km d'effort, sans toutefois que cette grande promenade ne puisse devenir une simple formalité. Mais il est probable que le narrateur a l'habitude de ce genre de déplacement et qu'il ne souffre pas trop. Ce qui lui permet de voir et d'observer des choses bien intéressantes qu'à peine arrivé il couche sur le papier et qu'il fait parvenir à la rédaction du Magasin pittoresque dont il peut être l'un des représentants à l'étranger.
    Son récit est un régal! A vous de le découvrir.