103. Pizzo Cerro.
Une forêt enchantée...
    Une montagne bien connue des gens du Val Brembilla. Ceux-ci y ont même construit, par l'intermédiaire des Lupi di Brembilla, société alpine sans aucun doute, un refuge, véritable maison, avec réfectoire et dortoirs. L'établissement est ouvert tous les samedis-dimanches de l'année quand il fait beau. 
    On peut donc aller se régaler là-haut d'une excellente polenta. L'argent que la société gagne sert non seulement à entretenir la bâtisse, mais aussi à aider les oeuvres sociales de la localité, genre hospice de Brembilla. C'est donc une entreprise toute sociale qui a établi ce refuge sur cette montagne qui, autrement, ne présente pas de particularités à signaler. Elle possède une petite chapelle sur son sommet, s'y donne parfois une messe, et de là-haut la vue est superbe, non seulement sur le Val Brembilla, mais aussi sur l'immense Val Brembana. Les deux localités principiales, San Giovanni Bianco et San Pellegrino Terme, ne sont malheureusement pas visibles, cachées qu'elles sont par différentes collines d'avant-garde.  
    Les gens se rendent en général à Pizzo Cerro depuis Catremerio où ils laissent leurs voitures. La montée ne demande pas plus d'une petite heure. C'est la promenade des familles par excellence.