101. L'administration s'intéresse aux fabrications de laiterie de village et de chalet à la fin du XIXe siècle
Les Esserts, sur la commune du Lieu, l'un des alpages ayant participé au concours de 1890
    On a découvert depuis quelques décennies en cette fin de XIXe siècle, à quel point l'économie alpestre du Jura, avec sa forte production de fromages, est importante sur le plan économique. De culturel on ne parle pas encore.
    Il convient cependant désormais de tout faire pour que ces fabrications s'améliorent.
    "Le caractère de spéculation ou de loterie que revêt notre systéme actuel d'exploitation du lait, outre les suites désastreuses et injustes qu'il a trop souvent, soit pour le laitier, soit pour l'agriculteur, empêche tout progrès sérieux et enlève toutes les garanties de bienfacture et de régularité que l'on doit exiger aujourd'hui de l'industrie la plus importante de notre pays. Le saystème d'exploitation en commun remédie à tous ces inconvénients, pourvu que l'on paie suffisamment le fruitier et qu'il soit intéressé à la fabrication".
    On organise des concours. Il y aura notamment celui de 1890, mis sur pied par le département vaudois chargé de l'agriculture et du commerce. Des laiteries de village participent, mais aussi plusieurs de chalet. La présence d'un jury sur place permet de se rendre compte non seulement de l'état des lieux de fabrication, laiteries et chalets, mais aussi de la qualité des produits. 
    Le tout révèle bien des surprises que nous vous invitons à découvrir aujourd'hui, plus d'un siècle plus tard.