Le trésor des Combiers, ou qu'en est-il de ce fameux Musée du Risoud ?
Un coin de l'exposition Lehmann, autrefois établie dans les sous-sols de l'Hôtel Mont-Désir.
    On découvrira dans cette nouvelle approche de l'incroyable diversité des idées quant à la préservation du patrimoine ancien de la Vallée de Joux, une tentative faite autrefois par le propriétaire de l'Hôtel de la Truite au Pont en vue de créer le Musée du Risoud. 
    Celui-ci, on peut le comprendre, ne se fit pas, et la collection qui aurait du servir de base à cette institution qui aurait pu, n'empêche, connaître un appréciable succès, pourvu qu'il ait été établi au Pont!, là où passe le monde en recherche de sains et culturels loisirs, a pris le chemin de la plaine, de Lucens en particulier, où l'Etat de Vaud stocke ses richesses anciennes. 
    Feu donc le Musée du Risoud. Et pourtant cette première tentative était tout ce qu'il y a de plus louable.  
    Une collection que l'on peut retrouver en partie ici-même, par la grâce de photos diverses et surtout d'une publication de haute tenue, "La mémoire des Combiers", réalisée en 1994 par Jean-François Robert, "l'homme qui fait parler les outils".  
    Alors bienvenue dans le musée virtuel du Risoud!