52. Louis Dépraz du Lieu, marchand de fromages et de vacherins, paysan et cafetier - fin XIXe siècle -
Le Lieu, à l'époque Louis Dépraz.
    Voici un homme peu connu dans le petit monde de l'affinage. Trajectoire classique. On amodie une montagne, donc on fabrique du fromage et des vacherins en fin de saison, et cela vous donne goût au commerce. a tel point que l'on abandonne définitivement l'alpage pour se consacrer à cette nouvelle profession. Mais on garde cependant le domaine, car il ne faut jamais mettre tous les oeufs dans le même panier, en ce temps-là.
    Louis Dépraz, que l'on assimile à Charles Louis Dépraz après quelques déductions qui, nous l'espérons, ne tomberons pas trop à côté, est un riche propriétaire terrien. Il est fils de Jean Samuel Dépraz, père de 7 garçons et d'un nombre indéterminé de filles. Il possède donc un vaste domaine, une maison, mais aussi une forge et une boulangerie. Il faut comprendre par ce dernier terme, un four, ou plutôt le four du village construit en 1750 et épargné miraculeusement par l'incendie de 1858 qui détruisit la moitié du village du Lieu.
    Ainsi l'enquête consacrée à Louis Dépraz nous aura permis de retrouver quelques petits faits inédits, mais aussi de reprendre contact, une fois de plus, avec la grande histoire combière.