4. Le vacherin, roi des fromages fins
Une couronne assurément méritée.
    Peu après sa fondation en 1951, en 1952-1953,  la Centrale du vacherin Mont-d’Or se mit d’équerre avec le journal L'industrie laitière afin de produire un reportage sur le vacherin. Celui-ci composa un dépliant  de 4 pages qui fut longtemps le seul fascicule publicitaire que la dite Centrale était apte à proposer à ceux que l’histoire de ce noble produit intéressait.
  
Ce fascicule fait aujourd’hui figure d’objet de collection. Sa valeur historique est indéniable. Nous vous l’offrons ici à la lecture sous une forme remaniée. En effet, ces quatre pages format 49 X 33 cm, réduites, ne présenteraient pas un degré de lecture suffisant.
    On doit la rédaction de ces pages à Charles-Edouard Golay dit Sirius, fin connaisseur en la matière. Voir sous ce nom dans notre galerie des GFCA.
    Et
replongez-vous donc maintenant dans une époque où véritablement le vacherin était le roi des fromages fins.