44. La Société du Chant-Sacré du Lieu, ou Société du concert du Lieu (1806-1860 environ)
L'église du Lieu, un bois du pasteur François Forel.
    On découvrira plus bas quelles furent les origines de la musique instrumentale au village du Lieu. L'influence de deux pasteurs, Péicier et Jaques, y fut déterminante.
    Cette Société du Chant-Sacré du Lieu, dite aussi peut-être Société du Concert du Lieu, malgré quelques notes, reste méconnue. Ses archives ont toutes disparu. Ne reste que quelques allusions ici ou là dans les archives communales.
    Dans tous les cas c'était une tentative courageuse et enthousiaste qui n'allait pas rester sans lendemain. Car si la Société du Chant-Sacré du Lieu disparaît des tabelles peu après le milieu du XIXe siècle, d'autres sociétés chorales allaient la remplacer. Le mouvement était lancé, c'est-à-dire que l'on avait appris à faire ou à écouter de la bonne musique, et qu'il n'était plus question d'abandonner une si noble occupation.