43. Fonds, foncets et autres planchettes à vacherin
C'était au début des années cinquante, par un bel hiver...
    Le fond, un objet, partie intégrante du monde de l'affinage, dont l'on ne parle pas beaucoup. Et pourtant son rôle dans la maturation du fromage est essentiel. Les  essais avec du pastique remplaçant le bois ont tous tourné à la catastrophe.
    Le fond, ou foncet, ou encore planchette à vacherin, a été remplacé par la planche de plus grande dimensions sitôt après l'affaire de 1987.
    Le fond, qui accompagnait le vacherin pendant ses trois semaines d'affinage, parfois il convenait de changer les planchettes après quelques jours seulement, devenues trop humides, ne fit jamais la une des journaux. Au contraire, il se révéla toujours discret, au point d'à peine figurer dans les innombrables articles consacrés au vacherin, le fromage lui-même tirant allègrement toute la couverture à lui.
    Et pourtant, le fond, pour être lavé, séché, entreposé, requiert tout un travail qui peut occuper facilement un employé dans une entreprise de dimensions respectables. C'est que toutes ces planchettes, ça vous fait vite du volume. Et la place qu'il faut pour les sécher est considérable. Vu les conditions parfois difficiles pour ce faire, avec un taux d'humidité par trop conséquent, il convient d'en posséder un stock suffisant pour faire front.
    Tout savoir sur le fond à vacherin par ce nouveau chapitre consacré à ce fromage vraiment très original. La suite de nos études vous le prouvera amplement!