41. Les grands pontes de la Centrale du vacherin Mont-d'Or
Albert Neuenschwander, gérant de la Centrale du vacherin Mont-d'Or pendant près de 25 ans.
    Ils furent nombreux, les "officiels" à graviter dans et autour de la filière du vacherin Mont-d'Or. On découvra ici la liste de toutes ces personnalités jusqu'à la fin du XXe siècle.
    On devra reconnaître que parmi cette pléidade de responsables, deux figures émergent très nettement. Il s'agit du premier gérant, M. Pierre Arnold, véritable initiateur de la Centrale du vacherin Mont-d'Or, et de son successeur direct, M. Albert Neuenschwander, directeur de l'école de fromagerie de Moudon, qui allait faire pas loin d'un quart de siècle à la tête de l'organisation. Nul ayant oeuvré dans ce métier ne saurait oublier cette forte personnalité, souvent traçant de compagnie avec le  président, François Bonnard, ainsi que du vice-président, Victor Golay. Un trio comme on n'en retrouvera jamais. Ils témoignent à eux trois de toute une époque de l'histoire du vacherin Mont-d'Or. De la haute époque, pourrons-nous dire, car c'est alors précisément que les tonnages les plus élevés furent produits, ceux-ci dépassant allègrement la barre du milion de kg.