1. Alpages français de la Grand'Combe, du Poteau à la Petite-Echelle et au-delà
La Grange Nourrie avec son grand toit bien propre à accueillir aisément gens, bêtes, fourrage et machines
La Grand'Combe, vaste territoire situé directement sur la frontière franco-suisse entre le Poteau (au-dessus de la douane des Charbonnières) et le Reposoir (ancien poste de douane au-dessus de Vallorbe).
    Si les deux versants possédaient autrefois des alpages, seul le versant occidental en garde encore, les chalets du versant oriental suisse ayant tous disparu au fil du temps.
    Les alpages français ont cette particularité qu'ils constituaient, pour certains d'entre eux tout au moins, des granges, et que celles-ci étaient habitées à l'année. Il faut croire qu'un micro-climat favorable régnait sur cette zone et rendait possible cet établissement permanent.
    Effectuer une promenade en ces lieux, suivant le temps qu'il fait, n'est pas sans risques! C'est que voilà, l'on imagine toute cette contrée plus animée qu'elle ne l'est aujourd'hui, et que l'on a souvent affaire, en s'approchant de ces vieilles bâtisses pas toujours dans un état de conservation des plus reluisant, aux vieux fantômes des anciens habitants. Que nous disent-ils ? Que peuvent-ils, oui, bien nous raconter de cette vie ancienne, alors que certains de ces établissements étaient de cinq à huit kilomètres à vol d'oiseau des régions basses plus habitées, du côté de Rochejean.
    Quoiqu'il en soit, voici un joli patrimoine alpestre qu'il vous faudra découvrir, ne serait-ce que pour avoir un jour l'envie de le fréquenter directement sur le terrain. Vous ne le regretterez pas.