19. 1982, le vacherin Mont-d'Or a la cote
Walter Michot, président de la Centrale en 1982
    1982. Malgré les éternels problèmes structurels et administratifs, inévitables pour toute organisation, ça roule! La saison 1981-1982 a vu la vente de 1 038 915 kg de vacherins emboîtés, ce qui sera le deuxième meilleur chiffre de tous les temps.
    Nos journalistes sont toujours sur la brèche pour suivre l'évolution du produit. Ces reportages, dans le fond un peu toujours les mêmes, sont toutefois les bienvenus, puisqu'il participent sans qu'il n'en coûte rien à la Centrale à la promotion du produit. Plus on en parle, mieux ça vaut. Tout au moins est-on encore à le croire.
    1982, c'est aussi l'année où l'on protégea sa marque. On introduisit donc une marque collective "vacherin Mont-d'Or", dont le sigle restait à élaborer,  au registre du commerce. Il fallait cependant,  pour effectuer ce dépôt auprès de l'Office fédéral de la propriété intellectuelle, que la centrale dispose d'une personnalité juridique. D'où la constitution de l'association dont les membres n'étaient plus seulement les organisations laitières, mais aussi les fabricants et les affineurs à titre individuel.