1912. Pas de glace pour ces Messieurs les marchands - l'expédition au glacier d'Argentière.
La tête du glacier d'Argentière, avec à son pied la présence d'une belle équipe de Combiers et de Bergamasques.
    Cette expédition de quelques employés des Glacières du Pont - dont le directeur local Louis Golay - au glacier d'Argentière en 1912, est mémorable.
    Quelques documents ici en témoignent et permettent de revivre la manière dont nos Combiers se tirèrent d'affaire pour livrer de la glace à leurs marchands, alors même qu'un hiver précédent trop doux n'avait pas permis d'emmagasiner une glace suffisante et de bonne qualité dans les entrepôts.
    L'exploitation de la glace des glaciers, précisons-le, n'était pas une première. Bien d'autres de la région ou d'ailleurs dans les Alpes, s'y étaiejnt essayés avec plus ou moins de succès.
    Notons encore que la rise restée en place devait être utilisée plus tard  par des locaux qui avaient pu assister à l'exploitation de nos spécialistes. Les chroniqueurs tardifs de ces nouvelles récoltes eurent bien garde, dans leurs évocations, d'évoquer le rôle joué par les premiers exploitants qui s'en étaient retournés, une fois la belle saison derrière eux, bien sagement à leur chère Glacière du Pont pour y envisager la nouvelle récolte à venir!