1902. Quand les échafaudages de la nouvelle église manquent de verser. FAVJ du 6 février 1902.
Quand nos villages dorment sous les neiges...
    A plusieurs reprises, le passage de la machine (locomotive) au travers des amoncellements de neige a offert un spectacle vraiment grandiose. Haletante, elle se jette à toute vapeur, comme un monstre en furie, sur l'obstacle qui lui barre le chemin. Sur son effort puissant, la neige est refoulée de chaque côté en une vague énorme dans laquelle elle disparaît toute entière. L'obstacle franchi, elle passe comme un trait et va continuer plus loin son travail de dégagement.
    Maintes fois cependant, elle est impuissante à briser au premier effort la résistance de la neige durcie par la pression de la bise. Elle reste coincée dans la menée tandis que la vapeur surchauffée s'échappe en torrents furieux par la cheminée. Non sans peine, elle se dégage et reprend l'assaut jusqu'à la victoire complète.