18. Une pension et une brasserie pour Lucien Reymond du Solliat.
La Brasserie au début du XXe siècle - photo collection E. Vidoudez -.
    On connaît l'homme déjà aperçu dans nos Grandes figures combières. Touche-à-tout forcené qui avait de multiples cordes à son arc. Parmi celles-ci celle d'avoir lancé, selon ses dires, la première pension à la Vallée, et cette autre d'avoir construit une brasserie. 
    Ce dernier établissement fut en fonction à la fin du XIXe siècle. Il fut établit dans un hameau proche du Solliat, nommé Chez le Garde-Chef, et qui bientôt, perdit son ancienne appellation au profit de La Brasserie. Chacun connaît l'endroit, plein de charme avec ses vieilles maisons dont l'une possède un superbe néveau. 
    On ne connaît en fait pas grand-chose des deux établissements établis par Lucien Reymond. Les quelques petites notes que nous vous proposons ne seront pourtant pas de trop pour tenter d'éclairer, si peu que ce soit, des entreprises très originales nées de la volonté d'un homme qui croyait mordicus en l'avenir et en ses possibilités économiques sensationnelles!