128. Les choses anciennes sont passées, un conte de Sylvestre de Julie Meylan, paru dans la Feuille d'Avis de Lausanne le 31 décembre 1929.
Il ne fait pas chaud sur la plateforme du clocher...
    Zacharie Bron s'apprête à sortir; il enfile les socques doublées en peau de mouton, la houppelande à triple collet, les grosses mitaines brunes en laine et se coiffe d'un moelleux bonnet à oreillettes. Emmitouflé de la sorte, il ressemble à un Esquimau partant pour la chasse à l'ours. Ah! c'est qu'il ne fait pas chaud sur la plateforme du clocher pendant la nuit de Sylvestre et Zacharie, le sonneur, va poser là-haut trois longues heures. En effet, il doit sonner le couvre-feu à dix heures et carillonner à minuit pour saluer la nouvelle année.