11. Voyage en Suisse, en Lombardie et en Piémont, par M. le Comte Théobald Walsh - 1834 -
Poya de Louis Pittet (1839). Première partie.
    Il y avait encore peu de monde sur l'alpe du Brunig, lorsque nous y arrivâmes, et j'entrai dans le principal chalet pour y déjeuner et y passer mon temps jusqu'au moment où les jeux s'ouvriraient.
    L'abord n'en était rien moins que propre; on y pénétrait par une étable servant d'antichambre, dans laquelle étaient couchés cinq ou six veaux qui ruminaient paisiblement et contemplaient avec une impassibilité philosophique les nombreux visiteurs passant et repassant au milieu d'eux. Parvenu dans la pièce principale, le premier objet qui attira mon attention fut un énorme chaudron, bouillant sur un grand feu et contenant le lait du jour destiné à faire le fromage. Sur une tablette, qui régnait le long d'un des pans de cette chambre, étaient disposés de larges vases en bois, de forme plate et circulaire, remplis de lait doux, de crème épaisse ou liquide, ainsi que de petit-lait de différentes sortes.