10. Armand Vautier, la Patrie vaudoise, 1903, pages propres à la Vallée de Joux.
Une superbe couverture.
    L'ouvrage d'Armand Vautier, La Patrie Vaudoise, le pays et ses habitants, édité en 1903 par la maison Georges Bridel & Cie, Editeurs à Lausanne, est une somme de 559 pages. Que voilà donc un pavé monumental, avec une couverture superbe, telle qu'on savait les mettre en page à l'époque. Une scène de fenaison, des narcisses en bouquet et couronne, les inscriptions en or, voilà de la belle ouvrage. Ce livre se trouve encore couramment. 
    Le texte de Vautier est agréable. On découvrira plus bas les pages consacrées à la Vallée de Joux. Mais la valeur de l'ouvrage réside tout autant, si ce n'est plus à l'heure actuelle, dans les illustrations, non moins de 250 vues de tout le canton, réalisées par le photographe bien connu, F. Boissonnas, de Genève. Ces clichés nous permettent de retrouver maints aspects anciens de notre canton. Pour la Vallée de Joux, ils constituent une masse documentaire digne du plus grand intérêt. 
    Profitons d'en être à cet ouvrage pour signaler que l'exceptionnelle photo dite: Horloger de la Vallée de Joux, où l'on voit un vieux praticien s'affairer sur une pièce, le capet sur la tête, doit concerner en réalité un vieil horloger de Genève. Mais l'un dans l'autre, la différence entre un professionnel de ce grand centre horloger, et un dit de la Vallée de Joux, saurait-elle être bien grande ? 
    Autre photo sur laquelle nous nous sommes longtemps arrêté, Le lac de Joux vu de la Dent de Vaulion. C'est ce paysage si aimé découvert mieux au fur et à mesure que l'on monte sur notre sommité et que l'on découvre notre Vallée dans toute sa longueur. Ces trois dames qui posent, à gauche, quelque part en dessus du chalet de la Petite Dent dessous, en habits d'époque, avec leurs beaux chapeaux, sont d'un romantisme rare. 
    L'ouvrage est donc à consulter sans retenue !