107. Quand Madame Rodolph Rouge vendait des vacherins du Mont-d'or en 1783 sous les halles du Pont à Lausanne.
Lausanne dans le bon vieux temps.
    Ne nous emballons pas. Ce terme vacherin du Mont-d'or ne signifie pas forcément un vacherin produit dans la région que vous vous imaginez, c'est-à-dire entre Vallorbe et le vallon de Mouthe, ni qu'en conséquence il ne soit fourni sur le marché de Lausanne par des commerçants venus du Jura français ou suisse.
    Car il y a ces deux choses à prendre en considération.
    1o Il existe de nombreux Mont-d'Or, tant en France qu'en Suisse.
    2o Le vacherin vendu sur la place de Lausanne fut pendant de nombreux siècles originaire des Alpes et ne fut remplacé par le vacherin jurassien que peu à peu, ou même rapidement, dès le début du XIXe siècle.
    Cela n'empêche pas de trouver sympathique dame Rouge qui est peut-être l'une des premières à faire de la publicité pour le produit.
    La Feuille d'Avis de Lausanne étant désormais consultable en ligne, chercheurs de tous pays unissez-vous pour mettre la main sur d'autres articles concernant le vacherin!