101. Au Mont-Tendre en 1901, ou quand Samuel ne chaussait pas encore de skis.
C'est par là-haut que ça se passe...
    Pour remettre le physique et le moral après une semaine chargée de travaux, est-il remède plus salutaire qu'une partie de patinage ou quatre heures de marche en montagne? Evidemment non! Tandis que dimanche 13 courant chacun s'en allait jouir à plaisir du sport que la clémence de l'hiver fait de plus en plus rare, nous avons préféré, mon ami X et moi, pour cette fois, nous élever sur le flanc oriental de la Vallée, avec le secret désir de percer ces sombres nuages qui se traînaient lentement le long des pentes...